Le PS pour "des messages de très grande fermeté" à Bush

Publié le par ps maromme

PARIS (AFP) - Pierre Moscovici, chargé des questions internationales au PS, veut croire que le Président Nicolas Sarkozy aura adressé "des messages de très grande fermeté" à son homologue George W. Bush avec qui il a déjeuné samedi.

En rencontrant le président américain dans sa résidence privée de Kennebunkport, M. Sarkozy "donne à nos partenaires américains un signe fort", déclare le député dans un entretien au Journal du dimanche du 12 août. "Mais il faut prendre garde à ne pas en rajouter", dit-il.

Selon Pierre Moscovici, George W. Bush est "un président qui a commis énormément d'erreurs et ce serait une lourde faute que d'afficher à son égard une amitié ostensible, une complaisance marquée".

"Nicolas Sarkozy doit lui adresser des messages de très grande fermeté. Il y a une dizaine de jours, le Premier ministre britannique, Gordon Brown, s'est distancié avec force et éclat du président américain. Le président français doit, au moins, en faire autant (...)", demande-t-il.

L'ancien ministre des Affaires européennes énumère plusieurs messages: "d'abord, réitérer que la guerre en Irak est une erreur historique, se prononcer en faveur du retrait des troupes d'Irak - Gordon Brown l'a fait. Ensuite, s'exprimer fortement sur les droits de l'Homme, notamment à Guantanamo, et chercher sur les grands dossiers internationaux, notamment l'OMC, les positions communes".

Pour M. Moscovici, "cette rencontre n'aura de sens que si elle est un véritable échange, musclé".

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article