François Hollande critique les 100 premiers jours de Sarkozy

Publié le par ps maromme

TOULON (Reuters) - François Hollande a estimé samedi que les cent premiers jours de Nicolas Sarkozy au pouvoir se soldaient par une facture lourde pour les Français et non par une rupture, maître mot du chef de l'Etat.

La présidence Sarkozy, "c'est une conjugaison entre une rupture en termes de style et une facture qui va être payée par tous. Il n'y a pas de rupture sur les contenus des politiques", a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste lors d'une conférence de presse de rentrée à Toulon.

"Pour Nicolas Sarkozy, présider, c'est parler. Convenons qu'il préside beaucoup puisqu'il parle beaucoup", a-t-il ajouté, reprenant sa formule inventée au début de l'été, le "coup d'éclat permanent"

Mais "il parle partout et surtout il parle tout seul", a déploré le député de Corrèze, entouré de jeunes socialistes pour sa réapparition médiatique, après trois courtes semaines de vacances.

Avant la rentrée et la nouvelle session parlementaire extraordinaire, le PS adresse trois demandes au chef de l'Etat : transparence, sincérité et "éviter l'incantation" notamment dans le débat sur la récidive, relancé par l'enlèvement et le viol d'un petit garçon à Roubaix cette semaine.

Une réunion interministérielle est prévue lundi à l'Elysée sur le sujet, deux jours après le retour de vacances de Nicolas Sarkozy.

François Hollande craint "l'annonce d'une nouvelle loi, la sixième ou la septième" à l'issue de cette rencontre. Dans ce domaine, "on a moins besoin de loi que de moyens supplémentaires donnés aux magistrats et aux travailleurs sociaux ( ...) pour qu'aucun récidiviste ne puisse sortir sans contrôle ou accompagnement", a dit le premier secrétaire.

Au retour du président des Etats-Unis, où il a passé quinze jours de vacances en famille à l'invitation d'amis, François Hollande a été interrogé sur la facture de ce déplacement, mais n'a pas développé d'attaques.

"Moi ce que je veux, ce n'est pas d'aller chercher Nicolas Sarkozy sur son lieu de vacances mais sur ses lieux de travail et sur ses résultats", a-t-il expliqué.

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article