Le combat pour les droits de l'Homme doit se mener aussi en France, selon le PS

Publié le par ps maromme

Le PS a affirmé mardi, à l'occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, que "le combat" pour ces droits devait se mener aussi en France contre notamment les "fichages généralisés" et "la violation des droits des migrants".

"Le Parti socialiste veut refonder, avec ses partis frères et ses alliés progressistes, une dynamique politique tournée vers les solidarités internationales, la contestation d'un libéralisme dominant qui insulte la dignité des hommes et la dénonciation de toutes les formes d'emprisonnement des consciences, des idées et des corps", affirme dans un communiqué Pouria Amirshahi, nouveau secrétaire national PS aux Droits de l'Homme.

Ce combat, ajoute-t-il, "commence aussi ici, en France : contre les fichages généralisés, contre la violation des droits des migrants, contre les pratiques policières douteuses, contre les procédures de justice expéditives, contre la détection des risques délinquance dès l'âge de trois ans, emprisonnement dès l'âge de 12 ans etc".

Le PS, poursuit M. Amirshahi, "veut construire l'unité la plus large possible des forces progressistes, politiques, associatives et syndicales pour stopper cette dangereuse et inquiétante dérive politique au service des puissants, et en particulier du président (de la République) et de ses amis". Le parti de Martine Aubry invite ses adhérents "à rejoindre toute initiative qui contribuera - le 10 décembre 2008, jour de son soixantième anniversaire - à appeler au respect des principes de la Déclaration universelle des droits de l'Homme partout dans le monde".

Mme Aubry, ouvrira mercredi à Lille, la ville dont elle est maire, une "semaine des droits de l'Homme", dédiée cette année au 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article