Soutien à la grève des urgentistes : contre une crise sanitaire

Publié le par ps maromme

Le Parti socialiste soutient les revendications légitimes et d’intérêt général des médecins urgentistes. L’hôpital public est dans la tourmente, Plus des deux tiers des hôpitaux sont aujourd’hui en déficit. La marche forcée vers la Tarification à l’Activé provoque des dégâts, déstabilise les missions de service public et conduit à l’étranglement financier.

Le mouvement engagé par les urgentistes s’explique par ce contexte très dégradé, qui met en cause une nouvelle fois l’égalité d’accès aux soins pour tous. Le Parti socialiste dénonce cette évolution qui se traduit par un manque de personnel, les fermetures de services et la réduction drastique des moyens.

Ainsi, on  demande aujourd’hui à l’hôpital de tout faire à la fois (pôle d’excellence technologique, soins de proximité…) sans lui en donner les moyens. Mais l’articulation des missions entre les CHU, les hôpitaux généraux, locaux et cliniques privées reste encore à définir. Notre pays connaît une crise économique et sociale grave. Le Parti Socialiste demande que le gouvernement n’y ajoute pas une crise sanitaire.

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article