Communiqué PS

Publié le par ps maromme

 

 

Paris, le 1er avril 2009

 

 

 

Communiqué de

Pouria AMIRSHAHI, Secrétaire national chargé des Droits de l’Homme,

et de Sandrine MAZETIER, Secrétaire nationale à l’Immigration

 

 

Mettre fin au délit de solidarité :

les socialistes se mobilisent avec les associations et agissent au Parlement.

 

 

 

Dans loi de finances 2009, le gouvernement a fixé l’objectif de 5500 interpellations d’aidants aux étrangers en situation irrégulière.

 

En choisissant de criminaliser l’altruisme, la générosité, le secours ou même l’accompagnement envers des personnes déjà largement fragilisées, la droite continue de marcher sur le chemin d’une politique injuste, inefficace et source de drames humains insupportables.

 

Le Parti socialiste apporte son soutien entier aux associations et aux citoyens qui luttent contre ce recul effrayant de l’esprit d’entraide. Il prend sa part dans les mobilisations en cours et qui font honneur à notre pays. Ainsi :

 

 

-       Le 8 avril prochain, les socialistes participeront aux rassemblements organisés devant les Palais de Justice de la République pour dénoncer la criminalisation de solidarité, au service d’une politique du chiffre d’expulsions, inique.

 

-       Le même jour, les députés présenteront à la Commission des Lois une Proposition de Loi visant à dépénaliser  toute aide au séjour ne faisant l’objet d’aucun commerce et dont l’objet est de préserver l’intégrité et la dignité de la personne humaine. Cette proposition de loi sera débattue le 30 avril à l’Assemblée Nationale.

 

 

Le Parti socialiste demande qu’il soit mis fin à une loi indigne de la République.

 

 

 

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article