Combattons toute la politique ultra libérale de Sarkosy

Publié le par ps maromme

Le PS dénonce les propositions fiscales de Nicolas Sarkozy


 

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste dénonce les propositions de Nicolas Sarkozy sur la fiscalité et accuse d'"amnésie" le ministre de l'Intérieur et candidat de l'UMP à l'élection présidentielle.

Ces propositions, exposées dans une interview accordée au journal Le Monde, "révèlent une amnésie par rapport au bilan des gouvernements depuis 2002 et confirment des choix marqués par l'injustice", écrit le secrétaire national du PS chargé de l'Economie, Eric Besson, dans un communiqué.

Il fait valoir que les prélèvements obligatoires sont passés de 43,1% à 44% du produit intérieur brut entre 2004 et 2005, "soit une ponction supplémentaire de 17 milliards d'euros", et affirme que 70% des baisses d'impôts effectuées depuis 2002 ont profité aux 10% de contribuables "les plus aisés".

"Les dernières propositions de Nicolas Sarkozy ne marquent pas une rupture avec cette politique mais bel et bien son prolongement", ajoute le dirigeant socialiste.

Il estime que la suppression, proposée par le président de l'UMP, des cotisations sociales et de la fiscalité sur les heures supplémentaires coûtera 4,6 milliards d'euros et "risque d'être préjudiciable à l'emploi".

"Les entreprises seront incitées à recourir aux heures supplémentaires et non à embaucher", explique-t-il.

Eric Besson estime d'autre part que la suppression des droits de succession proposée par Nicolas Sarkozy "favorisera les 20% les plus fortunés".

"Le Parti socialiste dénonce les postures et les discours d'un candidat qui emprunte à sa famille politique ce qu'elle a de plus discutable", conclut-il : "Le fond idéologique d'Edouard Balladur (Premier ministre en 1993-95) et les méthodes de campagne (du président) Jacques Chirac."

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article