Ségolène Royal signe le pacte du collectif AC le feu à Clichy-sous-Bois

Publié le par ps maromme

 

Photo
CLICHY-SOUS-BOIS (AFP) - Ségolène Royal a signé mardi matin à Clichy-sous-Bois le "contrat social et citoyen" proposé aux candidats à la présidentielle par le collectif AC le feu, créée dans la foulée des violences urbaines de 2005.

 

Ce pacte, rédigé sur la base des doléances récoltées en 2006 dans 120 villes de France par le collectif AC le feu, né à Clichy-sous-Bois après les violences urbaines de novembre 2005, comporte 105 propositions "concrètes" sur neuf thèmes comme l'emploi, les discriminations, le logement, l'insécurité.

 

Mme Royal a laissé de côté une vingtaine de propositions qui lui semblaient "irréalisables" ou dont la rédaction posait problème.

 

Accueillie chaleureusement aux cris de "Ségolène présidente" par les habitants du quartier, la candidate socialiste a déclaré: "Vous faites partie intégrante de la nation". Elle a également assuré que son "grand chantier présidentiel sera la réussite des quartiers populaires".

 

"Vous n'êtes pas un problème mais une partie de la solution à nos problèmes", a-t-elle ajouté sous les applaudissements. "J'ai envie que vous réussissiez. J'ai besoin de vous dans cette nouvelle France qui se lève. J'ai confiance en vos talents, vos générosités. Vous pouvez faire beaucoup pour la France", a-t-elle affirmé.

 

"Il faut de l'espoir mais il n'y aura pas d'"assistanat" et de "tutelle", a ajouté Mme Royal. "Il faut vous demander ce que vous vous pouvez faire. Je m'appuie sur votre énergie, c'est ça mon exercice du pouvoir", a-t-elle dit.

 

Mme Royal, qui, à plusieurs reprises dans ses discours, a cité le travail d'AC le feu, est la première candidate à l'Elysée à signer le "contrat" du collectif, qui avait été adressé vendredi à l'ensemble des candidats. Elle devait être suivie mardi par le candidat de la LCR, Olivier Besancenot. "On attend des présidentiables prêts à entendre ce que les quartiers populaires ont mis dans ce contrat social et citoyen qu'ils s'engagent", a déclaré mardi Mohammed Mechmache, président du collectif.

 

"Mais ils devront faire vite cette fois, on n'attendra pas!", a-t-il prévenu, donnant dix jours seulement aux candidats pour s'engager, avant le début, le 5 mars, du deuxième Tour de France d'AC le feu, qui distribuera partout en France le contrat, paraphé ou non par les candidats. Le collectif, qui avait déjà été reçu par François Bayrou (UDF), Marie-George Buffet (PCF), Olivier Besancenot (LCR) et Ségolène Royal (PS), se dit prêt à accueillir "tous les candidats". Il fixe cependant à Nicolas Sarkozy une condition: ne plus être ministre de l'Intérieur, mais simple candidat.

 

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article