Contribution d'un militant de Notre Dame de Bondeville

Publié le par ps maromme

« DELENDUS EST SARKOSIUS »

 

 

Parce qu’il est belliciste (Président de la République à la place de Jacques Chirac, il nous aurait entraînés dans la guerre d’Irak aux côtés de son ami ( !) Georges W. Bush ) et que, fidèles à Jaurès, nous aspirons à la paix, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius* ».

 

 

Parce qu’il ne vise qu’à dresser les Français les uns contre les autres et à attiser la haine entre concitoyens alors que nous n’aspirons qu’à la concorde et à la paix civile, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il est ultralibéral, à la solde du MEDEF (son frère Guillaume n’en est-il pas l’un des vice-présidents ?), un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il se prétend près du peuple mais ne fréquente que les gens les plus fortunés de France et ne se soucie que des patrons du CAC 40 (il s’est même fait inviter au mariage du siècle !), un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il est bushiste (« le caniche  de Georges Bush » qui, depuis les USA, ose faire des remontrances à la France qu’il qualifie d’« arrogante » !), un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il est communautariste (toute communauté religieuse ou pseudo-religieuse – comme l’Eglise de Scientologie – est sa « clientèle » privilégiée) et que nous sommes laïcs et républicains, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’en tant que Ministre d’Etat et Président de l’UMP il a soutenu, voire inspiré, la plupart des mauvais coups perpétrés par les Gouvernements Raffarin et Villepin (diminution des retraites, réduction drastique du budget de la Recherche, précarisation des intermittents du spectacle, privatisation des autoroutes, CNE, CPE, suppression des emplois jeunes, démantèlement de la police de proximité, privatisation programmée de GDF…), un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il a déjà commencé à organiser la casse des services publics et  n’aspire qu’à la poursuivre (engagement pris de supprimer 125 000 postes de fonctionnaires en 5 ans) alors que ce sont de puissants facteurs de lien social, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il dit blanc un jour, par exemple pour le sauvetage d’Airbus (« Les Etats ne sont pas les plus avisés ») et noir le surlendemain (« le rôle de l’Etat est essentiel ») alors que notre pays a besoin de savoir où il va, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’il chasse de plus en plus ouvertement sur les terres de M. Le Pen (Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale, l’homosexualité est affaire de génétique…), un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

Parce qu’avec lui tout devient possible et que, d’un seul mot de mépris, il peut mettre le feu aux banlieues, un seul mot d’ordre : « Delendus est Sarkozius ».

 

 

 

* Clin d’œil évident au vieux Caton, illustre Romain qui terminait tous ses discours par « Delenda est Carthago » (est-il besoin de rappeler que Carthage fut détruite en 146 av. J.-C. ?).

 

 

Jean-Marie HAILLANT

Publié dans Paroles de militants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article