Royal voit un risque de fracture républicaine avec Sarkozy

Publié le par ps maromme

 

 
SÉGOLÈNE ROYAL ESTIME QUE NICOLAS SARKOZY EST PORTEUR D'UN RISQUE DE FRACTURE RÉPUBLICAINE
agrandir la photo

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal estime que Nicolas Sarkozy a "dérapé de façon scandaleuse" pour attirer les électeurs du Front national et affirme que le candidat de l'UMP est porteur d'un "risque de fracture républicaine".

Interrogée sur RTL sur les propos de Robert Badinter, ancien ministre socialiste de la Justice selon qui Nicolas Sarkozy s'est "lepénisé", elle a répondu : "Si c'était moi qui avait fait ce genre d'accumulations de déclarations, de contre-vérités, de provocations, de théories sur le génétique, je pense que je ne serait même plus candidate à l'élection présidentielle".

"Alors pourquoi tolère-t-on de ce candidat UMP qu'il dérape de façon aussi scandaleuse ?", s'est-t-elle interrogée, qualifiant une nouvelle fois les déclarations de Nicolas Sarkozy sur l'origine génétique de la pédophilie et du suicide des jeunes de "clin d'oeil vers les électeurs du Front national à n'importe quel prix".

"Ces théories sont intolérables et sont la manifestation d'un risque de fracture républicaine avec ce candidat là", a estimé la présidente de Poitou-Charentes.

 

 

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article