Royal appelle les Français à construire une "France neuve"

Publié le par ps maromme

 

 
SÉGOLÈNE ROYAL APPELLE LES FRANÇAIS À CONSTRUIRE UNE
agrandir la photo

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal appelle les Français à construire "une France neuve (...) fraternelle et conquérante" dans sa profession de foi pour le deuxième tour de la présidentielle rendue publique jeudi.

Dans ce document de quatre pages qui doit être envoyé aux électeurs, la candidate socialiste refuse "une France du chacun pour soi, dominée par la loi du plus fort et par la concentration des pouvoirs entre quelques mains, toujours les mêmes".

Douze ans après la campagne de Jacques Chirac sur le thème de la "fracture sociale", la présidente de Poitou-Charentes promet de combattre la "fracture républicaine" qui menace selon elle le pays.

Le document intitulé "La France présidente", imprimé en bleu sur fond crème, est accompagné de la photo de la nouvelle affiche de campagne, prise par Oliviero Toscani, le photographe rendu célèbre par ses clichés pour Benetton.

Il comporte également un calendrier de la mise en place des premières mesures du "pacte présidentiel" de Ségolène Royal.

Si elle accède à l'Elysée au soir du 6 mai, elle promet d'ouvrir une conférence sur les revenus et la croissance dès le mois de mai, de prononcer un moratoire sur les OGM avant l'été, de rétablir les emplois supprimés dans l'Education avant la rentrée et d'organiser un référendum sur la réforme institutionnelle qui doit ouvrir la voie à la VIe République au mois de septembre.

"Il est urgent de quitter un système dépassé qui aggrave les précarités et tire la France vers le bas", explique la présidente de Poitou-Charentes. "Il est urgent d'inventer une France neuve, protectrice et dynamique, fraternelle et conquérante. Une France qui permette à chacun de construire et réussir sa vie d'abord grâce à l'éducation".

"Femme libre et sincère", Ségolène Royal en "appelle au rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent réformer la France sans brutalité, sans mépris et refusent la fracture républicaine".

"C'est ainsi que nous ferons reculer toutes les injustices, toutes les formes de violence grâce à un ordre juste et des sécurités durables", assure la candidate socialiste arrivée en deuxième position au soir du premier tour.

"Cette France neuve, c'est la France présidente qui écoute, replace les citoyens au coeur de l'action politique, qui mobiliser tous leurs talents pour relancer la croissance et l'emploi, qui réconcilie la justice sociale et l'efficacité économique, qui équilibre les droits et les devoirs, les mêmes pour tous", souligne-t-elle.

La profession de foi se termine sur une mention manuscrite.

"Le 6 mai, conduisons la France présidente à la victoire. Vive la République! Vive la France!".

 

 

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article