Egalité des droits

Publié le par ps maromme

L'Inter-LGBT se prononce pour Ségolène Royal

NOUVELOBS.COM | 27.04.2007

L'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans "craint que l'élection éventuelle de Nicolas Sarkozy ne soit porteuse de régressions, quand, au contraire, celle de Ségolène Royal ouvrirait la voie à l'égalité des droits".

 

Lors d'une édition de la Gay Pride à Paris (Reuters)

 

Lors d'une édition de la Gay Pride à Paris (Reuters)

 

L'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT), rassemblant une cinquantaine d'associations, a pris position vendredi 27 avril en faveur de la candidate socialiste à l'élection présidentielle Ségolène Royal.
"L'Inter-LGBT craint que l'élection éventuelle de Nicolas Sarkozy ne soit porteuse de régressions, quand au contraire celle de Ségolène Royal ouvrirait la voie à l'égalité des droits", explique le collectif dans un communiqué.
Il précise que les associations de son conseil ont étudié mardi les programmes des candidats et "ont voté une position commune".

"Fragilité préalable"


Selon l'Inter-LGBT, Ségolène Royal s'engage à faire progresser l'égalité des droits en promettant une réforme constitutionnelle élargissant le principe d'égalité "à la lutte contre toutes les discriminations", ou encore l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels et l'adaptation du droit d'asile à la protection des personnes menacées pour leur orientation sexuelle.
Au contraire, "sur tous ces objectifs, Nicolas Sarkozy a marqué son opposition", assure le communiqué qui dénonce aussi son projet d'union civile réservée aux couples du même sexe, qualifié de "sous-mariage" et de "solution stigmatisante" car les "couples qui veulent se marier veulent pouvoir le faire comme tout le monde et non se voir concéder un statut spécifique".
Par ailleurs, la "conception essentialiste de l'homosexualité (du candidat UMP, ndlr), qui trouverait son origine dans une 'fragilité préalable', révulse l'Inter-LGBT", précise le collectif.

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article