Présence socialiste

Publié le par ps maromme

Résistons, mobilisons nous…

Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy a été élu président de la République.
Nous reconnaissons le choix d’une majorité de français. Les électeurs jugeront les actes et les décisions qui seront prises, dans les mois à venir et surtout lors du vote de la loi de finances 2008.
Ce scrutin a permis à notre candidate Ségolène Royal de rassembler plus de 17 millions de Français, ce qu’aucun candidat du Parti Socialiste n’avait obtenu jusqu’à présent.

Nous ressentons la déception et l’inquiétude que suscitent chez les français la victoire du candidat de droite. Nos concitoyens comptent sur nous pour résister dans nos collectivités, pour défendre le pacte social républicain, pour préserver les services publics et préparer le renouveau.
Le PS première force de gauche à Maromme

Ce changement, les Marommais l’ont fortement manifesté avec dès le premier tour 29 % des suffrages pour Ségolène Royal.

Plaçant ainsi, incontestablement le Parti Socialiste comme la première force de gauche à Maromme.

Cette tendance s’est vue confortée au second tour avec plus de 55 % des voix pour notre candidate, plaçant ainsi sur la commune, la gauche devant l’UMP.
Ce résultat local nous encourage à continuer notre démarche d’écoute et d’action envers l’ensemble des Marommais.

Les élections législatives sont notre combat d’aujourd’hui. La droite ne doit pas s’arroger tous les pouvoirs. Il faut au Parlement, une gauche unie, rassemblée et solidaire pour agir et construire.

Le 10 et 17 juin 2007, faites confiance au Parti Socialiste pour défendre Maromme et ses habitants.
Ce Scrutin doit donner une nouvelle perspective politique à Maromme.

Publié dans Section de Maromme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article