Réforme des universités... suite

Publié le par ps maromme

L'Unef juge le texte sur les universités inacceptable en l'état

 

L'UNEF ESTIME QUE LE TEXTE SUR LES UNIVERSITÉS EST INACCEPTABLE EN L'ÉTAT
agrandir la photo

PARIS (Reuters) - L'Unef, premier syndicat étudiant, confirme son opposition au texte sur la réforme des universités et réitère ses appels au président Nicolas Sarkozy.

"Le projet de loi d'autonomie des universités est en l'état inacceptable pour les étudiants", déclare l'Unef dans un communiqué.

"Des modifications sont indispensables concernant au minimum trois points essentiels : le refus de la sélection à l'entrée du mastère, l'amélioration de la démocratie universitaire et le refus de l'autonomie optionnelle, source d'inégalités amplifiées entre universités et de précarisation des personnels", poursuit-il.

"L'Unef en appelle au président de la République pour éviter la grave crise qui s'annonce dans nos universités sans modifications conséquentes du projet de loi", ajoute le syndicat.

Le Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche, dont l'avis est consultatif, a rejeté le texte vendredi.

Le chef de l'Etat doit recevoir les syndicats de l'enseignement supérieur et étudiants mardi après-midi pour faire le point sur cette réforme. Il doit également rencontrer lundi le bureau de la Conférence des présidents d'université.

Le Premier ministre, François Fillon, et la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, doivent participer à ces réunions.

 

 

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article