Débat sur l'identité nationale: le Parti socialiste "n'y participera pas", déclare Benoît Hamon

Publié le par ps maromme

Le Parti socialiste "ne se rendra pas" au grand débat sur l'identité nationale annoncé par le ministre de l'Immigration Eric Besson, a déclaré lundi son porte-parole Benoît Hamon.

Le PS "n'y participera pas" et "demandera à ses responsables de ne pas se rendre dans les préfectures", a-t-il dit lors d'une conférence de presse au siège du parti rue de Solférino à Paris.

"On peut, nous, être très intéressés à débattre de l'identité de la France", mais "parce que c'est un sujet sérieux, nous n'aurons pas ce débat avec M. Besson" -ancien membre du PS-, a-t-il souligné.


"Au diapason de Fernand Braudel, nous considérons que l'identité de la France ne se construit pas au gré des fantasmes et des opinions publiques", a précisé Benoît Hamon.


"Il n'y a qu'à voir aujourd'hui la façon dont le gouvernement et la présidence de la République altèrent l'identité de la France en matière de droits de l'Homme", de "laïcité", d'"universalisme" et d'"égalité", de "libertés", a dénoncé le porte-parole du PS.


En outre, "si le gouvernement "n'a pas encore compris que garder un grand service public comme la Poste, c'est conserver un des traits d'identité de la France, (...) eh bien, c'est ce que ce débat est un débat faussé". Et "quand, en plus, il est conduit" par le ministre de l'Immigration, il y a "là pour nous une faute politique grave qui justifie que nous ne nous rendions pas à la convocation des préfets", a-t-il déclaré, soulignant que le PS défendait l'identité nationale à travers ses choix politiques.


Le 3 novembre, le bureau national du parti avait annoncé que les socialistes ne "serviraient pas de caution" au débat sur l'identité nationale, le qualifiant de "mise en scène racoleuse".

Publié dans Communiqué

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article